Les monnaies alternatives environnementales

L’objectif commun de ces monnaies est d’agir en faveur des 3 piliers du développement durable : l’économie évidemment, mais aussi l’environnement et le social.

Pour vous aider à y voir plus clair, j’ai réalisé cette petite synthèse en essayant de classer ces monnaies en différentes catégories :

📍Les Monnaies Locales Complémentaires

Comme leur nom l’indique, leur objectif est de dynamiser le commerce 👨🏻‍🔧👩🏼‍🍳 et la production 👩🏻‍🌾 sur une zone territoriale qui fait sens. En parallèle, cela permet de recréer du lien social 👋🏻. Ces monnaies sont encadrées par la loi. Une des plus actives est l’Eusko dans le pays basque français. Même Paris, notre chère capitale, dispose de sa monnaie locale depuis 2014, la Pêche 🍑 !

🔁Les monnaies d’échange

Elles sont moins « officielles » mais pour autant très intéressantes et impactantes de part leur aspect ludique pour le grand public. J’ai la chance de collaborer avec deux partenaires qui ont créé des plateformes d’échange :

  • MyTroc, pionnière et généraliste, avec sa monnaie la Noisette 🌰🐿
  • Troc Mode Kids, avec le Bouton 🔵⚫️, plus récente, dédiée aux vêtements de seconde main pour les enfants 👕

⏳Les compteurs de temps

Dans ce cas, uniquement des heures de services 🕑 sont échangées. Les monnaies « temps » ont également le vent en poupe. On peut citer par exemple « Tempo, le temps d’un coup de main » qui existe depuis 2017.

✅Les monnaies adossées à des éco-gestes :

  • Récemment Engie a lancé le KiloAct dans le cadre de « Mon programme pour agir ». Cette monnaie est réservée à ses clients pour des actions en lien direct avec l’énergie, comme la consommation d’électricité 💡 ou encore les travaux d’isolation 🏚.
  • Dans le même registre, la plateforme yelo.eco.  Les Yelos sont adossés à la production d’électricité ⚡️ d’origine photovoltaïque ☀️ des particuliers. Pour avoir un impact encore plus positif, la monnaie Yelo est utilisable uniquement auprès de partenaires de la consommation responsable 🌿!

⚙️Les crypto-monnaies

Enfin, plusieurs crypto-monnaies, basées sur la technologie blockchain ⛓, visent à agir en faveur de l’environnement.

  • Le Solarcoin récompense les producteurs d’électricité ⚡️ d’origine photovoltaïque ☀️ . Mais le Solarcoin, en tant que crypto-monnaie, a l’inconvénient d’être échangeable avec, par exemple, le Bitcoin qui est, lui, très 📈 énergivore et spéculatif 💸 ! 
  • Je vous invite aussi à découvrir l’Eco Coin. C’est une crypto-monnaie d’origine néerlandaise qui s’appuie sur la blockchain. L’Eco Coin nécessite donc des développements très complexes et coûteux pour valider les éco-gestes puis pour être dépensé sur sa propre market-place.

Je partage l’article

Article suivant
Interview croisée : les abeilles 🐝
Menu